logo-header-escale

Qu'est-ce qu'un Entretien Professionnel ?

image-actualite-escale

Maureen - Management

2021-01-22 09:00:00

Qu’est-ce qu’un entretien professionnel ?

Tout au long de sa vie professionnelle, le salarié est amené à passer de nombreux entretiens différents.
Parmi ces entretiens, on retrouve l’entretien professionnel qui est plus couramment appelé « entretien pro ».

Qu’est-ce que l’entretien professionnel ?

Cet entretien, à caractère obligatoire, doit en principe avoir lieu tous les deux ans (sauf accord d’entreprise ou de branche prévoyant une périodicité plus longue). Généralement, celui-ci est un échange entre le salarié et son manager. Mais le salarié peut également l’effectuer avec un autre manager ou un manager ayant une délégation pour le lui faire passer. Il peut même être mené par un consultant externe spécialisé dans ce domaine. L’objectif de cet entretien professionnel est de faire le point sur la carrière du collaborateur, d’envisager ses perspectives d’évolution professionnelle et ses besoins en formation.

Pour aller directement où vous souhaitez dans l’article

Entretien professionnel : quelle loi, quelle obligation ?

Entretien professionnel : qui est concerné ?

A quoi sert un entretien professionnel ?

Les différents types d’entretien

Pour résumer en 3 questions 

Entretien professionnel : quelle loi, quelle obligation ?

  • Deux lois sont à retenir concernant l’entretien professionnel :
  • Depuis la loi du 5 mars 2014, relative à la réforme de la formation professionnelle, chaque salarié d’une entreprise (quelle que soit la taille de celle-ci), doit pouvoir bénéficier de cet entretien tous les deux ans (sauf accord d’entreprise ou de branche prévoyant une périodicité plus longue).
    Cette loi met aussi en place un dispositif d’état des lieux récapitulatif de ces entretiens au bout de 6 ans.
  • La loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018 vient préciser certaines modalités des outils mis en place par la loi du 5 mars 2014.

Ce qu’il faut retenir :

L’entretien professionnel doit être à l’initiative de l’employeur et se faire sur le temps de travail.

Afin de vérifier la bonne réalisation de ces entretiens et que ces derniers contribuent à l’évolution professionnelle du salarié, la loi oblige les entreprises à réaliser tous les 6 ans ce qu’on appelle l’état des lieux récapitulatif ou le bilan des 6 ans.

Il s’agit de prouver que le salarié a bien bénéficié de ses entretiens et qu’il a bien bénéficié d’une action de formation. La rédaction d’un document pour formaliser le compte-rendu de chaque entretien est donc indispensable. Cela permet d’assurer un suivi optimal de ses collaborateurs. Une trame peut être réalisée au préalable et des fiches pratiques relatives à l’entretien professionnel existent. Pour faciliter le déroulement de ces entretiens, notre logiciel Rh-eScale vous propose ses formulaires préconçus.

Un manquement à la réalisation des entretiens peut être constitutif d’une faute de l’employeur dans l’exécution du contrat de travail et est passible d’une sanction. La sanction consiste pour les entreprises de plus de 50 salariés en un abondement correctif du Compte Personnel de Formation des collaborateurs concernés.

  •  Point COVID-19 :

L’état d’urgence sanitaire déclenché à cause de l’épidémie de coronavirus impacte l’entretien professionnel. L'État a décidé de décaler la date butoir pour la réalisation du bilan des 6 ans.

En effet, le premier état des lieux récapitulatif devait être effectué jusqu’au 7 mars 2020 dernier délai (6 ans après la promulgation de la loi l’ayant instauré). Une ordonnance du 1er avril 2020 instaure qu’étant donné la crise sanitaire, le bilan des 6 ans peut être réalisé jusqu’au 31 décembre 2020 et qu’aucune sanction d’abondement correctif ne sera donc prévue jusqu’à cette date.

Depuis, une ordonnance du 3 décembre 2020 est encore venue prolonger le délai de réalisation des états des lieux récapitulatifs. Ces derniers sont désormais à effectuer jusqu’au 31 juin 2021. Les abondements correctifs sont donc également suspendus jusqu’à cette date.

Afin de respecter le délai légal, RH-eScale vous facilite le suivi de tous les entretiens dont l’entretien professionnel et le bilan des 6 ans. Notre programme de gestion RH, que vous pouvez tester gratuitement, permet de visualiser facilement leur état d’avancement et de suivre au plus près vos collaborateurs au sein de votre entreprise. Il vous assure ainsi d’avoir les éléments pour être facilement en règle avec la loi. 

Pour avoir plus de détails sur la législation, vous pouvez lire notre article dédié à l'obligation d’entretien professionnel.

Entretien professionnel : qui est concerné ?

L’entretien professionnel concerne toutes les entreprises, quel que soit leur effectif, et tous les salariés ayant au moins 2 ans d’ancienneté, qu’ils soient en CDI, en CDD, en CTT, en contrat aidé, travaillant à temps plein ou à temps partiel.
Les alternants en contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation peuvent en bénéficier également. Les intérimaires, les sous-traitants et les salariés mis à disposition des entreprises d’accueil ne sont pas concernés par cet entretien.

En fonction de la taille de l’entreprise, la conduite de l’entretien peut être effectuée par différentes personnes. Dans les petites entreprises, ils sont généralement réalisés directement par le Directeur.
Dans les plus grandes, c’est normalement au supérieur hiérarchique direct (le manager) de mener des entretiens. Ils peuvent aussi être mis en place par les managers, mais aussi par le service des Ressources Humaines de l’entreprise, ou le responsable de formation ou de développement des compétences.

Plus d'informations sur les acteurs de l'entretien professionnel

A quoi sert un entretien professionnel ?

L’entretien professionnel a été principalement mis au point pour assurer l’employabilité des salariés, mais il profite à chacune des parties concernées. Alors pourquoi le faire ?

  • Pour le salarié, il doit être envisagé comme une chance de pouvoir évoluer et d’être un véritable acteur de sa carrière professionnelle. Le salarié peut ainsi échanger avec son manager sur son travail, sur ses attentes au sein de l’entreprise, ses souhaits de mobilité, de formation. Il participe ainsi à sa propre évolution de carrière.
  • Pour le manager, il s’agit d’identifier les souhaits d’évolution professionnelle de son salarié et de faire le parallèle avec les besoins de l’entreprise.
  • Pour l’employeur : pourquoi réaliser un entretien professionnel ?
    La réalisation de ces entretiens est d’abord une obligation légale mais doit être vue comme une opportunité. Elle permet de co-construire le Plan de développement des compétences et de s’inscrire dans une stratégie de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC), en adéquation avec les objectifs de l’entreprise.
    De plus, pour les entreprises d’au moins 50 salariés, une bonne réalisation de ces entretiens permettra d’éviter une sanction de 3000 € par collaborateur concerné, à verser sous forme d’abondement sur le Compte Personnel de Formation (CPF) du salarié.

Retrouvez plus d'informations à ce sujet dans notre article “ A quoi sert un entretien professionnel ?

Les différents types d'entretien

Dans le monde professionnel, il existe de très nombreux entretiens dits “individuels” dans lesquels le salarié est face à un ou plusieurs interlocuteurs. Ces entretiens couvrent différents aspects de la vie professionnelle du salarié ainsi que les différentes périodes qui la composent, du recrutement à la fin de sa carrière. Tous ces entretiens peuvent être soit facultatifs, soit obligatoires. Parmi ces entretiens, on retrouve par exemple :

  • l’entretien annuel d’évaluation ou plus connu sous le nom d’entretien d’évaluation, qui permet d’évaluer le salarié et de faire un point sur l’année écoulée. L’entretien individuel d’évaluation doit permettre de faire état de l’atteinte des objectifs du salarié
  • l’entretien professionnel
  • l’entretien de seconde partie de carrière
  • l’entretien d’intégration
  • l’entretien de reprise d’activité après une longue absence (comme un arrêt maladie ou un congé parental par exemple)
  • l’entretien de fin de carrière...

Retrouvez plus d’informations sur les différents types d’entretien.

Pour résumer en 3 questions 

1. Qu’est-ce qu’un entretien professionnel ?

Un entretien professionnel est un entretien individuel obligatoire. Il doit être réalisé en règle générale tous les deux ans entre le collaborateur et son responsable hiérarchique.

2. Quels sont les objectifs de l’entretien professionnel ?

C’est un échange qui permet de faire un point sur la carrière du collaborateur, d’identifier ses perspectives d’évolution professionnelle et les moyens pour y parvenir. Il est un atout pour le salarié mais aussi pour l’entreprise qui peut, au travers de ces entretiens, collecter et analyser certaines données pour accroître sa performance.

3. Quelle loi a rendu l’entretien professionnel obligatoire ?

L’entretien professionnel est obligatoire depuis la loi du 5 mars 2014, relative à la réforme sur la formation professionnelle.