logo-header-escale

Entretien professionnel : pourquoi moi ?

image-actualite-escale

Maureen - Management

2021-03-16 14:53:43

A quel moment suis-je concerné(e) par l’entretien professionnel et que faire si mon employeur ne me le fait pas passer ?

Qui passe l’entretien professionnel ?

Entretien professionnel : pourquoi moi ?

L’entretien professionnel est un entretien individuel obligatoire depuis la loi sur la réforme de la formation professionnelle de 2014. Il s’agit d’un moment d’échange entre vous et votre manager, lors duquel vous avez l’opportunité d’être un véritable acteur de votre parcours professionnel. C’est le moment pour vous de faire un bilan sur votre carrière professionnelle, de déterminer vos perspectives d’évolution et d’identifier les besoins de formation. Votre manager doit obligatoirement évoquer auprès de vous différents dispositifs : la possibilité de recourir au CEP (Conseil en Évolution Professionnelle) et à la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience). Il doit également vous parler de l’activation de votre CPF (Compte Personnel de Formation) et des abondements que l’entreprise est susceptible d’y verser. Vous êtes obligatoirement concerné(e) par l’entretien professionnel si vous avez au moins deux ans d’ancienneté et/ou si vous reprenez le travail après une longue absence (un congé sabbatique, un congé maternité, un congé parental, un mandat syndical, un arrêt pour longue maladie…).

Au programme de cet article :

Que faire si mon manager ne me fait pas passer mon entretien ?

Comment demander un entretien professionnel ?

Pour résumer en 3 questions

Que faire si mon manager ne me fait pas passer mon entretien ?

L’entretien professionnel est distinct de l’entretien annuel d’évaluation qui lui est facultatif et doit permettre l’évaluation professionnelle du salarié sur l’année écoulée, selon sa performance et l’atteinte des objectifs fixés.

Véritable outil de management, l’entretien professionnel doit normalement être à l’initiative de l’employeur et avoir lieu tous les deux ans (sauf si une autre périodicité est prévue par un accord collectif, un accord de branche ou un accord d’entreprises). Vous devez être informé(e) de ce dispositif dès votre embauche ou au moins lors de réunions ou par notes administratives.
Vous n’êtes pas censé(e) devoir demander ou réclamer un entretien professionnel à votre employeur. Il doit le mettre en place dans l’entreprise à l’aide du DRH et des managers. L’organisation des entretiens se fait généralement par les services RH. Ils gèrent l’avancement et analysent les données pour tout ce qui est Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences, mais aussi pour mesurer le climat social de l’entreprise. La conduite des entretiens se fait habituellement par le supérieur hiérarchique de chaque salarié. Il est chargé de préparer les entretiens et de mener les entretiens.
L’objectif de cet entretien professionnel est d’assurer l’employabilité de chaque salarié. C’est une obligation légale et un droit dont chaque salarié doit pouvoir bénéficier.

Grâce à notre logiciel d’aide à la gestion des entretiens RH-eScale, les entreprises ont toutes les clés en main pour réaliser leurs campagnes d’entretiens et ce, de manière optimale ! Notre logiciel permet aux collaborateurs de se sentir accompagnés dans leur vie professionnelle. Utiliser RH-eScale, c’est proposer une écoute active et suivre au plus près les talents de son entreprise. C’est aussi adapter sa politique RH grâce au traitement rapide des données collectées auprès des collaborateurs. Faire confiance à eScale, c’est anticiper, accompagner, analyser et réagir efficacement pour assurer la pérennité de l’entreprise et le bien-être de ses salariés. N’hésitez pas à tester gratuitement 100% des fonctionnalités de notre programme eScale !

Comment demander un entretien professionnel ?

Votre employeur ne vous a pas fait réaliser d’entretien professionnel alors que :

  • cela fait plus de deux ans que vous êtes dans l’entreprise
  • votre dernier entretien professionnel date d’il y a plus de deux ans
  • vous avez repris le travail après une longue absence comme un long congé maladie, un congé de maternité, un congé sabbatique, un congé de proche aidant, un congé de mobilité volontaire…
  • vous travailliez à temps partiel et vous venez de passer à temps plein
  • votre mandat syndical vient de prendre fin
  • vous avez le désir d’évoluer dans votre carrière professionnelle et vous souhaitez rapidement faire un point sur votre projet...

Alors comment obtenir un entretien professionnel ?

Vous pouvez solliciter votre Directeur, votre supérieur hiérarchique direct ou encore votre responsable RH en adressant une lettre de demande d’entretien professionnel. De nombreux modèles existent sur internet mais sa construction est simple : il vous suffit d’indiquer dans l’objet de la lettre “Demande d’entretien professionnel”, d’exposer le motif de votre demande parmi les exemples mentionnés ci-dessus et d’y ajouter les formules d’usage.

Vous pouvez également rappeler respectueusement dans cette lettre que l’entretien professionnel est obligatoire tous les deux ans depuis 2014. En effet, un bilan récapitulatif de ces entretiens doit être réalisé tous les 6 ans ce qui permet de vérifier que chaque salarié bénéficie bien de son entretien tous les deux ans et d’au moins une action de formation non obligatoire (plus d’informations sur l’obligation de l’entretien professionnel).

En cas de non-respect de la loi, les entreprises de plus de 50 employés risquent une sanction. Elles doivent abonder le Compte Personnel de Formation des salariés concernés d’une somme de 3000 euros, c’est ce qu’on appelle “l’abondement correctif”. C’est pourquoi il est important de conserver le compte-rendu d' entretien qui permet de faire un suivi des entretiens professionnels et de prouver qu’ils ont bien été réalisés.

Si jamais vous n’avez pas de retour de votre employeur suite à cette lettre de demande d’entretien professionnel, il vous est toujours possible de recourir au CEP (Conseil en Evolution Professionnelle), pour faire un point sur votre projet professionnel.

Pour résumer en 3 questions

1. Pourquoi mon employeur doit-il me faire passer un entretien professionnel ?

L’entretien professionnel est obligatoire depuis 2014. Il doit m’être proposé généralement tous les deux ans et après chaque absence de longue durée.

2. Que faire si mon entreprise ne me fait pas passer mon entretien professionnel ?

Je peux faire une demande par lettre à mon Directeur, mon manager ou mon RRH.

3. Que risque mon entreprise si elle ne me fait pas passer d’entretien professionnel ?

Si lors du bilan des 6 ans, l’entreprise de plus de 50 salariés n’a pas respecté les conditions d’évolution professionnelle prévues par la loi, elle devra spontanément verser un abondement correctif sur mon CPF.