logo-header-escale

Qui passe l'entretien professionnel ?

image-actualite-escale

Maureen - Management

2021-03-11 09:27:42

Qui passe l’entretien professionnel et quels sont les différents points abordés ?

Retrouvez “qui est concerné par l’entretien professionnel ?“ 

Qui passe l’entretien professionnel ?

L’entretien professionnel est un entretien individuel obligatoire que toutes les entreprises doivent faire bénéficier à leurs collaborateurs. Il doit normalement avoir lieu tous les deux ans, et se dérouler entre le salarié et son supérieur hiérarchique direct. Une autre périodicité peut être prévue et une autre personne que le manager peut être affectée à la réalisation de l’entretien. Cela dépend, entre autres, de l’entreprise dans laquelle vous travaillez.
L’objectif de l’entretien professionnel est de faire le point sur la carrière professionnelle du salarié. C’est un véritable moment d’échange pendant lequel le salarié a la chance de pouvoir déterminer avec son manager quelles sont ses perspectives d’évolution professionnelles et les moyens qu’il est possible de mettre en place pour enrichir son parcours.

Au programme de cet article :

Entretien professionnel : pourquoi moi ?

Comment préparer son entretien professionnel ?

Comment se déroule l’entretien professionnel ?

Peut-on refuser de signer le compte-rendu de l’entretien professionnel ?

Pour résumer en 3 questions

Entretien professionnel : pourquoi moi ?

Je passe l’entretien professionnel si j’ai acquis deux ans d’ancienneté au sein de l’entreprise. L’entreprise peut tout de même me proposer cet entretien sans attendre que deux ans ne soient passés depuis mon embauche ou mon dernier entretien professionnel. La périodicité peut changer en fonction d’un accord collectif, de branche ou d’entreprise.

Que l’on soit en CDI, en CDD, en CTT, en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, que l’on travaille à temps plein ou à temps partiel, tout salarié peut bénéficier d’un entretien professionnel tous les deux ans.

Je suis également concerné(e) par l’entretien professionnel si  je reprends mon activité après une longue absence comme :

  • Un long congé (congé maternité, congé d’adoption, congé sabbatique, congé parental d’éducation, congé de proche aidant…)
  • Un mandat syndical
  • Un arrêt de travail pour longue maladie (arrêt-maladie d’une durée minimum de 6 mois)
  • Une période de mobilité volontaire sécurisée dans les entreprises d’au moins 300 salariés
  • Une période d’activité à temps partiel après un congé de maternité ou d’adoption

Je ne suis pas concerné(e) par l’entretien professionnel si je suis un salarié mis à disposition d’entreprises d’accueil, un intérimaire ou un sous-traitant.

Entretien professionnel, pourquoi vous ?
La loi a rendu obligatoire l’entretien professionnel pour assurer l’employabilité de tous les salariés. En tant que collaborateur, nous devons considérer ce dispositif comme une véritable opportunité. Lorsque l’on passe un entretien professionnel, c’est une chance de pouvoir s’exprimer sur son projet professionnel, d’être écouté(e) par son manager autrement qu’entre deux portes ou pour les affaires courantes et d’être informé(e) sur les possibilités professionnelles que peut nous offrir l’entreprise.

Retrouvez plus d'informations à ce sujet dans notre article "Entretien professionnel : pourquoi moi ?".

Comment préparer son entretien professionnel ?

Lorsque je passe un entretien professionnel, il est conseillé de faire un point préalable sur :

  • mon parcours professionnel (quelles sont les fonctions que j’occupais avant et celles que j’occupe depuis mon embauche dans l’entreprise ? Quelles missions me demande-t-on d’accomplir? Quelles compétences ai-je acquises ?).
  • mon poste actuel au sein de l’entreprise (ce qui me satisfait ou non dans mon travail, mes points forts et ceux à améliorer, ce qui a évolué depuis mon dernier entretien professionnel comme les actions de formation).
  • mes souhaits pour l’avenir (rester à mon poste, changer de poste ou évoluer dans mon poste ? Quelles sont les perspectives d’évolution qui s’offrent à moi ? Quels sont les leviers et les moyens à mettre en place pour aboutir à la consécration de mon projet professionnel ?

Normalement, avant que je ne passe mon entretien professionnel, la personne chargée de le mener est censée fournir une trame, une grille d’entretien pour aider à préparer plus facilement l’échange. Certains logiciels RH facilitent la préparation et la réalisation de l’entretien professionnel.

Notre programme de gestion des entretiens RH-eScale, met à disposition une trame d’entretien digitalisée pour vous et votre manager. Ce formulaire est un véritable gain de temps et optimise la réalisation de l’entretien et le traitement des données. Dès que le manager vous informe que vous pouvez préparer votre entretien professionnel, vous pouvez vous connecter à eScale et prendre connaissance du formulaire . Vous pouvez le remplir tranquillement de votre côté (informations sur votre parcours professionnel avant et depuis l’entrée dans les effectifs de l’entreprise, les actions de développement comme les formations réalisées depuis votre dernier entretien professionnel, vos besoins professionnels par ordre d’importance, vos sources de satisfaction et d’insatisfaction, votre projet professionnel…). Une fois la préparation terminée, le manager en est informé. L’entretien pourra alors avoir lieu.

Utiliser RH-eScale c’est permettre au collaborateur d’être un véritable acteur dans la construction de son projet professionnel. C’est un véritable outil de management qui donne à l’entreprise les clés pour gérer au mieux les talents et impliquer ses équipes.

Comment se déroule l’entretien professionnel ?

Il n'existe pas de déroulement officiel de l’entretien professionnel. Normalement, il doit être réalisé selon la grille d’entretien ou la trame d’entretien que le manager vous a donné à remplir en amont pour vous préparer à l’entretien. Les thèmes abordés lorsque l’on passe un entretien professionnel tournent autour du parcours professionnel, des perspectives d’évolution, du projet professionnel, des besoins d’accompagnements et de formation… Le salarié doit être au cœur de cet entretien, et vous devez donc normalement être celui ou celle qui s’exprime le plus lors de cet échange.

Il n’y a pas d’obligation sur la forme de l’entretien, mais concernant le fond, le manager est dans l’obligation de vous parler de plusieurs dispositifs auxquels vous pouvez avoir recours :

Peut-on refuser de signer le compte-rendu de l’entretien professionnel ?

A la fin de l’entretien professionnel, un compte-rendu de l’échange doit être réalisé. Cette synthèse est très importante pour l’entreprise car elle permet d’attester que l’on passe bien un entretien professionnel tous les deux ans. En effet, lors du bilan des 6 ans instauré par la loi, l’entreprise pourra alors apporter la preuve des entretiens qu’elle a réalisés pour vous et les autres collaborateurs de l’entreprise (retrouvez plus d’informations sur l’obligation de l’entretien professionnel).

Une copie du compte-rendu doit obligatoirement vous être remise après votre entretien professionnel. Cependant, la loi n’oblige pas les deux parties à signer ce compte-rendu. Il est néanmoins important pour l’employeur que les deux signatures y apparaissent car elles viennent renforcer la preuve de la bonne tenue de l’entretien professionnel en cas de contrôle de l’Inspection du travail. Vous n’êtes donc pas dans l’obligation de signer le compte-rendu d’entretien.

Pour résumer en 3 questions

1. Quand passer l’entretien professionnel ?

Je passe un entretien professionnel à partir du moment où j'ai acquis deux ans d’ancienneté dans l’entreprise et si je reprends mon activité après une longue absence.

2. Comment se passe un entretien professionnel ?

Chaque entreprise s’approprie l’entretien professionnel comme elle le souhaite. Pour m’aider dans la préparation de l’entretien, mon manager est censé me fournir une trame pour m’éclairer sur le déroulement de l’entretien. L’entretien doit porter sur mon parcours professionnel, mes perspectives d’évolution, mon projet professionnel, mes besoins en formation…

3. Dois-je obligatoirement signer le compte-rendu d’entretien ?

La loi n’impose aucune signature mais impose cependant qu’une copie de l’entretien vous soit remise.